Laboratoire de Création des Nouvelles Écritures Cinématographiques

-

Programme Réalisateur Invité

M1 2019/2020

IMG_0303.JPG
 

Notre programme a été conçu et structuré autour de la volonté de transmettre par l’expérience à partir d’une pédagogie innovante entre recherche et industrie tout en permettant l’approfondissement de son propre langage artistique.

Au croisement et a l’articulation du Pôle Recherche au Pôle Opératoire se trouve le Programme Réalisateur Invité. Il est l’élément structurant de la cartographie du cursus du Lab car il permet à chaque étudiant l’exploration de son écriture personnelle et de son langage artistique par la réalisation de projets encadrés confiés à l’auteur d’une œuvre de cinéma reconnue et internationalement diffusée, ou d’œuvres réalisées intégrant les questions numériques ayant valeur de référence.

Ces intervenants encadreront les promotions d’inscrits tout au long de l’année de chaque Master et permettront aux étudiants de bénéficier de l’expérience unique de l’auteur d’une œuvre dans la perspective de l’élaboration de la sienne.

32 heures/mois

 
Photo Guerin.jpg

José Luis Guerín

Réalisateur insolite, imprévisible, à la filmographie retenue, José Luis Guerín est un autodidacte. 

« Comme je n'ai étudié dans aucune école de cinéma, ma seule formation a été celle de spectateur, si bien que j'ai acquis un imaginaire peuplé de cinéastes qui m'ont aidé à découvrir le monde », affirme-t-il.

Il débute sa première œuvre à l'âge de 24 ans avec Los motivos de Berta (1984), œuvre quasi mutique qu'il écrit, monte et produit seul.

Après un intervalle de six ans, il part en Irlande sur les traces de John Ford quand il tourna L’Homme tranquille, pour y réaliser Innisfree.

Sept ans plus tard, il réapparaît avec l'inclassable Tren de sombras, inspiré de l'expérience vécue par l'écrivain russe Maxime Gorki qui fut décontenancé par les premières images du cinématographe projetées à Nijni-Novgorod en 1896.

En 2001, il accède à la reconnaissance avec En construcción, film tourné à Barcelone, sa ville natale, qui devint le film-symbole de toute une génération espagnole éprise de documentaire fiction.

Dans la ville de Sylvia (2007), est un film tourné confidentiellement à Strasbourg. Le film se construit autour du visage d’une femme, celui de l'actrice Pilar Lopez.

Avec L’Académie des Muses (2015), le réalisateur renoue avec la particularité de ses débuts. Il prend la décision de produire, filmer et monter seul son film à nouveau.

 

Filmographie

 

1984/  Los motivos de Berta

1990/  Innisfree

1997/  Tren de sombras

2001/  En construccion

2007/  En la cuidad de Sylvia

2010/  Guest

2011/  Correspondencias Jonas Mekas/Jose Luis Guerin

2011/  Recuerdos de una manana

2015/  Le saphir de Saint Louis

2015/  L’académie des Muses